Drioton2

Papyrus présente

«Etienne Drioton, un savant au service de l’Égypte»

(Nancy 1889- Montgeron 1961)

Samedi 2 décembre à 1015

à l'auditorium du Palais des Beaux-Arts de Lille

Une conférence de Michèle Juret

Conservatrice du Musée Josèphe Jacquiot à Montgeron (91)

M

 

      Bien qu’ayant choisi la voie sacerdotale, Etienne Drioton se passionne très jeune pour la civilisation égyptienne. Les archives conservées à Montgeron permettent de retracer son action au service de l’Égypte. Professeur et chercheur très apprécié, à compter de 1924 il assure plusieurs missions épigraphiques sur les chantiers de Médamoud et de Tod, ceci bien qu’ayant été  nommé en 1926 conservateur-adjoint au Musée du Louvre. En 1936 le roi d’Égypte l’appelle à la haute fonction de Directeur du Service des antiquités, au Caire. Commence un parcours ponctué de moments exceptionnels mais aussi de difficultés. La révolution égyptienne de 1952 le contraint à démissionner. 1957 le voit nommé Professeur au Collège de France. Son œuvre scientifique est immense et novatrice, elle couvre tous les domaines de l’égyptologie. Parmi ses importants travaux citons sa découverte d’un théâtre à l’époque pharaonique, ses recherches sur la cryptographie et les inscriptions des scarabées.