egyptian-art-ancient-art

Samedi 20 janvier à 10h15, nouvelle conférence organisée par l'association PAPYRUS:

ILS SONT DROLES CES EGYPTIENS !

par Pascal Vernus, Dr en égyptologie, Dir. d'Etudes à l'Ecole Pratique des Hautes Etudes (EPHE)

Pour Hérodote, les Égyptiens étaient les plus religieux des hommes.

Pour nous, la massivité et le gigantisme de leurs monuments nous porteraient à croire qu’ils étaient aussi les plus sérieux des hommes et que, flottant entre ciel et terre, ils ignoraient les contingences d’ici-bas.

Or, l’humour est une composante de l’esprit pharaonique.

On le trouve dans la littérature, mais aussi dans des scènes dessinées sur des ostraca et des papyrus et, bien plus inattendu, dans des scènes décorant les chapelles funéraires de particuliers.

Tous ces cas se ramènent à trois types : le simple croquis qui se suffit à lui-même; le dessin avec sa légende ; la saynète qui organise le dessin en séquence.

Pour expliquer la présence de scènes humoristiques dans les tombes, dont la fonction est essentiellement religieuse, il faut mettre en lumière les stratégies qui commandent les décors des chapelles funéraires.

Auditorium du Palais des Beaux-Arts de Lille entrée 18 bis rue de Valmy